Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre à mes concitoyens de la commune

Mes chers concitoyens,

Vous avez peut-être manifesté ce dimanche 11 janvier. Vous avez forcément entendu parler de cette atteinte à la liberté liée aux attentats terroristes et prises d’otages à Paris. Il faut que nous prenions bien garde à notre démocratie. Je l’ai dit à l’occasion de la cérémonie des vœux. C’est tous ensemble quez nous faisons société.

Notre république est laïque.

Elle nous défend, chacun, dans nos croyances, dans nos engagements. Nos adhésions partisanes, religieuses relèvent de notre sphère privée. C’est la force de la république française que de donner cette liberté à tous et à chacun.

Dans ces attentats, la religion n’est qu’une excuse. Un verset du Coran dit : « Celui qui tue un homme, tue l’humanité. Celui qui sauve un homme, sauve l’humanité ». Il s’agit d’un attentat politique, un attentat contre la démocratie, contre la république. Ces attentats ne sont pas commis au nom d’une religion, mais de la déviance d’une religion.

La question qui se pose à nous est la suivante : Et maintenant ?

J’ai été bouleversé par cet échange sur un plateau télé entre la mère musulmane du soldat de Montauban tué par Mohamed MERAH et le père - rabbin - d’un jeune juif mort dans l’Hyper Cascher à Paris. Elle lui souhaitait tout le courage dont il aurait besoin et immédiatement après, elle a dit son amour de la France, de ce pays formidable épris de liberté.

Tous, où que nous soyons, quel que soit le niveau de responsabilité que nous ayons, nous devons rappeler la plus grande tolérance que nous devons avoir les uns envers les autres. Mon voisin est différent ? Et alors ? Il ne partage pas ma religion ? Et alors ? Il ne vote pas comme moi ? Et alors ?

Dans notre République, il en a le droit.

Dans notre République, j’en ai le droit.

La barbarie, c’est de refuser que l’autre ait des droits.

C’est ça notre devise : Liberté, Egalité, Fraternité.

Partager cet article

Repost 0