Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

agriculture urbaine
agriculture urbaine

Bon oui, il faut de la croissance. Pour construire des crèches, pour embaucher les forces de l’ordre dont on a besoin, pour développer la santé, la prise en charge de nos aînés, pour prendre en charge le « parent pauvre de la santé » qu’est la psychiatrie, plus d’enseignants pour aider à lutter contre tous les obscurantismes.

Mais pourquoi nos sociétés n’arrivent pas à canaliser ce qui est le plus important s’il y a croissance : la redistribution ?

Cet article du journal "Le Monde" indique où se passe la croissance urbaine. Vu la fiasco, pourquoi est-il si intelligent de continuer ces politiques si défavorables aux populations rurales ? La ruralité est peut-être une solution à la pauvreté. La confiscation des terres dans les pays pauvres prive les populations autochtones de ressources vivrières de proximité.

Cela ne concerne pas les seuls pays en développement et les cités du tiers-monde. Sortir de la pauvreté, c’est avoir un reste à vivre mus important. Dans nos sociétés où la publicité et le marketing nous imposent cette obsession d’avoir, nous devrions organiser la société pour permettre une accession plus facile aux besoins de base. Des initiatives comme les « incroyables comestibles », les jardins partagés, sont des ébauches de solution pour lesquelles le rapport au foncier cultivable est la question.

Et si le travail de la terre était notre nouvel avenir ?

je ne résiste pas au plaisir de vous transmettre le lien vers la chanson de Didier Super "y en a marre des pauvres"

Tag(s) : #Développement durable

Partager cet article

Repost 0