Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour les voeux 2015... On réfléchit.

1 Janvier 2015 , Rédigé par Gérard Poujade

Pour les voeux 2015... On réfléchit.

En ce lendemain de réveillon, je voudrais vous soumettre un élément de réflexion. La semaine dernière des économistes britanniques ont présenté un classement par ordre d'importance des pays par leur PIB (Produit Intérieur Brut). Et dans leur classement le France n'était plus 5° et le royaume-Uni 6°, mais l'inverse. Non-obstant le fait que cela ne change rien au quotidien de qui que ce soit de part et d'autre du Channel, il est intéressant de voir pourquoi et comment ils en étaient arrivés là.

En fait, ils avaient juste additionné au traditionnel calcul du PIB, les activités illégales du royaume ! En clair à l'activité des hôpitaux ou des confiseurs, ils avaient ajouté celle du négoce de la drogue; au chiffre d'affaire des coiffeurs ou de l'éducation, ils avaient additionné les prestations de services de la prostitution, idem pour tous les trafics illicites. Je n'ai pas réussi à savoir s'ils avaient pu intégrer les achats d'organes auprès d'enfants d'Inde ou du Bangladesh. Je dis cela, car je ne voudrais pas qu'il manque une livre sterling aux calculs de ces perfides d'Albion.

Qu'est-ce que cela révèle ? Que ce calcul du PIB ne doit plus être le seul baromètre qui impacte nos vies publiques et privées. On peut le modifier, lui trouver des modes de calcul différents.

Cela me rappelle la blague du poivrot qui a perdu ses clefs de voiture (certainement à la fin d'un réveillon trop arrosé). Un passant voyant cet individu alcoolisé cherchant sur le sol autour d'un lampadaire à quatre pattes, vient le voir pour lui les prêter main forte.

- Que cherchez-vous ainsi ?

- J'ai perdu mes clefs de voiture...

- Vous les avez perdues là ?

- Je ne crois pas, mais c'est le seul endroit qui est éclairé dans la rue !

Et bien nous sommes un peu pareil dans les défis qui concernent notre bien être à tous. Au moment des voeux nous nous souhaitons tous une bonne santé, beaucoup de bonheur. Et dès le lendemain, on cherche à gagner plus quitte à ce que ce soit au détriment de la santé et du bonheur de tous les autres.

Alors il faudrait aller regarder un peu plus loin que le lampadaire. Et quitte à commencer l'année par une bonne action, ne pas laisser conduire le propriétaire du véhicule pour le raccompagner en lieu sûr et en bonne santé, donc !

Bonne année 2015... Santé et bonheur.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olivier CHAILLOT 08/01/2015 15:06

La question suivante mérite d'être posée : qu'attendons nous pour "booster" notre PIB ? c'est pourtant un jeu d'enfant ! je vous propose de commencer par des choses simples :
1-retirons toutes les limitations de vitesse sur les route ... et surtout en ville ! la conséquence se fera vite sentir sur le PIB qui fera un bon sans précédant, gonflé par la production de cercueil, l'intervention des carrossiers, la construction de centres de rééducation ...
2- polluons encore plus, le dérèglement du temps qui en sera la conséquence sera productif de PIB, reconstruire les digues et les maisons détruites par les glissements de terrain, l'intervention des artisant pour rénover les habitations inondées, les interventions des sauveteurs pour sorti les victimes du mauvais pas dans lequel ils se trouveront ...
3- et si l'on supprimait les sécurités sur les machines outils ! que de doigts - voire de bras - coupé nécessitant hospitalisation, fabrication de prothèse, rééducation ...

Vous le voyez, le PIB est facile à produire ... mais est-ce une finalité ? un PIB qui s'accroit est-il synonyme de mieux vivre ?
Je m'interroge !

sulisse 03/01/2015 04:30

Bravo Gérard, je te reconnais bien là. ....