Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour des politiques nouvelles

Gérard Poujade. Maire du Séquestre. Vice-Président ESS et circuits courts Com. Agglomération Albi

Quelques chiffres sur le monde automobile

Quelques chiffres sur le monde automobile

Il y a en France 40 millions de voitures. La distance moyenne parcourue est de 13.000 kilomètres par an.

Cela veut dire que nous parcourons 520 milliards de kilomètres tous les ans, soit 10 milliards par semaine.

Une voiture fait en moyenne 160.000 kilomètres durant sa vie. En prenant pour hypothèse que la quasi-totalité des voitures sont à l’arrêt pendant le confinement, cela veut dire que chaque semaine on « économise » la vie de 62.500 voitures. Si cet arrêt imposé dure 8 semaines, c’est un demi-million de voitures qui n’auront pas été consommées dans l’intervalle. Cette absence de roulage, va diminuer pour plusieurs années le parc de voitures à renouveler. Pour donner un ordre d’idée, il s’est vendu 2,2 millions de voitures en 2019.

 

Si on prend pour hypothèse que ces voitures consomment 6 litres tous les 100 kilomètres, ce sont 2,4 milliards de litres de carburant non consommés. Ceci devrait entraîner une moindre dépense mensuelle de 3 milliards d’euros.

 

L’assureur MAIF a écrit à ses sociétaires que la mutuelle allait faire de substantielles économies au regard de la baisse spectaculaire de l’accidentologie automobile.

 

En matière d’émission carbone, avec une production de 140 g de CO2 par kilomètre parcouru, ce sont 1, 4 millions de tonnes de CO2 en moins dans l’atmosphère national chaque semaine. Ces chiffres étonnants montrent pourquoi les images que l’on peut voir du ciel sur les particules fines ou d’autres polluants peuvent si rapidement modifier.

 

Cet épisode aura – peut-être - profondément changé le rapport de beaucoup de personnes au télétravail. Si ce mode de travail venait à connaître, on pourrait tout à la fois :

  • Diminuer les émissions carbone de nos déplacements.
  • Économiser le budget voiture qui pourrait ainsi durer plus longtemps.
  • Diminuer le nombre d’accidents.
  • Augmenter le pouvoir d’achat des salariés en diminuant le coût transport, et peutêtre aussi celui des polices d’assurances.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article