Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour des politiques nouvelles

Gérard Poujade. Maire du Séquestre. Vice-Président ESS et circuits courts Com. Agglomération Albi

Mise en application locale d'une politique de l'ESS

Mise en application locale d'une politique de l'ESS

Dans ce nouveau mandat communautaire, les collègues de l’agglomération d’Albi m’ont confié la vice-présidence en charge de l’économie sociale et solidaire (ESS) et des circuits courts.

Nombreux sont ceux qui ont connu mon action et mes initiatives dans le domaine du développement durable. Et nombreux sont ceux, aussi, qui m’ont entendu répéter à l’envi, que depuis le début des années soixante-dix, tous les textes qui traitent de ce que l’on nomme le développement durable, affichait en première intention, en premier objectif : la lutte contre la pauvreté.

 

Afin de lutter contre ce fléau, il faut fourbir des armes diverses et variées pour arracher les plus faibles d’entre nous à la misère, à la grande pauvreté :

  • Diminuer les dépenses contraintes sont une manière de réduire la pauvreté en augmentant ce que l’on appelle le reste à vivre. C’est dans le droit fil de cette idée qu’au milieu des années 2000, j’avais initié sur ma commune la tarification sociale et progressive de l’eau. Aujourd’hui, la commune du Séquestre va encore innover en aidant les foyers qui ont de vieilles voitures, et qui en ont besoin.
  • Contribuer à engendrer de nouveaux revenus. Cela veut dire favoriser la création d’emplois, mais cela veut dire aussi, contribuer à ce que des personnes puissent avoir des revenus par le biais de la création d’activité.

Pour cela, il faut être acteur de l’économie. Et pour être acteur de l’économie, il faut des points d’appuis. Ceux-ci ne sont pas locaux, il faut bien se le dire. La politique monétaire est européenne. Les règles environnementales sont à la fois européennes et nationales (sans être en accord parfois). Les règles fiscales et sociales sont nationales. Les aides sont nationales ou régionales. Par conséquent, les communes et les intercommunalités sont ballotées par la fluctuation de ces règles sans être conviées à leur élaboration.

 

Mais les faits sont têtus, si l’on veut agir contre la pauvreté, et plus largement si l’on veut contribuer aux 17 objectifs du développement durable, il faut se coller à l’économie. Alors l’ESS est certainement l’angle le plus intéressant et le plus pertinent pour contribuer à une action locale qui va dans ce sens.

Dans un premier temps, je vous livre quelques chiffres et quelques précisions sur ce qu’est l’ESS. Il s’agit des entreprises ou des employeurs répartis en 4 grandes catégories :

  • Le monde associatif. Il représente près de la moitié des emplois de l’ESS de l’agglomération albigeoise. Ses emplois sont très liés aux territoires et ne sont quasiment jamais délocalisables. De plus, ils permettent de fournir des réponses à des personnes qui auraient souvent du mal à trouver un travail dans l’économie classique.
  • Le monde mutualiste. Principalement axé autour des métiers de la banque et de l’assurance, ce secteur est constitué de grandes enseignes connues de tout un chacun.
  • Le monde plus méconnus des fonds de dotation et des fondations. Sur notre agglomération, le plus gros employeur (la fondation du Bon Sauveur) relève de cette catégorie.
  • Le monde coopératif qui connaît un développement important depuis quelques années et la loi cadre pour l’économie sociale et solidaire de 2014.

 

Parmi les aspects méconnus, il y a la taille et l’importance de ce secteur de l’économie. Sur l’agglomération d’Albi, il y a environ 37.000 salariés.  Les emplois de l’économie sociale et solidaire dépassent le chiffre de 6.000, soit 17 % de l’ensemble.

 

Sur ce blog et dans les semaines qui viennent je vais livrer une série d’articles sur ce que l’ESS peut fournir en termes de réponses locales aux problématiques sociétales qui concernant tous les territoires.

 

Prochain article : La SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif), un statut peu connu.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article