Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sondage. François Hollande confirme son avance sur Nicolas Sarkozy

27 Avril 2012 , Rédigé par Gérard Poujade Publié dans #Développement durable

La Dépêche du Midi - Publié le 27/04/2012.

Au soir du premier tour, dans la foulée de l'amélioration du total des voix de droite du fait de la poussée de Marine Le Pen, BVA a mesuré une réduction sensible de l'avance de François Hollande. Le 22 avril, le candidat socialiste ne devançait plus « que » de 6 points le Président sortant avec 53 % contre 47 % des intentions de vote. Sa domination chutait ainsi de 3 à 4 points par rapport aux derniers sondages effectués avant le premier tour (56 % et 57 %).

Presidentielles-2012.jpg

Mais «la posture très droitière adoptée par le Président depuis lundi pour séduire les 18 % d'électeurs FN semble, une fois de plus, totalement contre-productive», analyse Gaël Sliman, directeur de l'institut BV. Les déclarations sur le 1er mai et le « vrai travail », et le supposé soutien de Tarik Ramadan à François Hollande n'ont pas eu l'effet escompté.

«En plus de le faire baisser en moyenne auprès de l'ensemble des Français (-1,5 point), cette posture dégrade les reports de voix des électeurs de Marine Le Pen, visiblement agacés que l'on essaie de les séduire avec de si grosses ficelles», estime M. Sliman. Alors qu'ils étaient 57 % à se reporter sur Nicolas Sarkozy dans le sondage BVA - La Dépêche - Orange effectué le 22 avril au soir, ils sont désormais 10 points de moins à l'envisager (47 %).

Hollande séduit tous les actifs

Toutes les tranches d'âges actives votent majoritairement Hollande, avec des niveaux compris entre 54 % et 57 % chez les 25-49 ans et culminant à plus de 60 % auprès des plus jeunes (66 % parmi les 18-24 ans) et des quinquas (63 % parmi les 50-64 ans). Inversement, les plus de 65 ans votent massivement Sarkozy (61 %).

«En termes de niveaux de revenus, les clivages sont tout aussi impressionnants : Hollande recueille les voix de 61 % des Français aux plus bas revenus, de 59 % de ceux disposant de revenus moyens inférieurs, de 52 % de ceux disposant de revenus moyens-supérieurs, et n'est devancé par Sarkozy qu'auprès des Français aux plus hauts revenus (49 % contre 51 %). En termes de CSP, les ouvriers votent Hollande à 68 %, alors que les cadres votent Sarkozy à 52 %. À cet égard, il n'est pas sûr que la métaphore de la France qui travaille ou qui se lève tôt s'applique toujours aussi bien pour qualifier les supporters de Nicolas Sarkozy. Il est en tout cas certain que l'image du candidat du peuple contre les élites n'est pas du tout passée dans l'opinion publique», estime Gaël Sliman.

«Au niveau géographique, une seule France vote Sarkozy, et très massivement (58%) : la France des villes moyennes de 20 000 à 100 000 habitants. Toutes les autres parties du territoire, optent pour Hollande : ce choix est écrasant dans les grandes agglomérations (56% dans les villes de plus de 100 000 habitants) et, plus particulièrement dans l'agglomération parisienne (62%)», explique Gaël Sliman. « Mais, le vote Hollande est aussi majoritaire dans les petites villes et les campagnes qui avaient beaucoup voté FN au premier tour : Hollande recueillerait 53% des suffrages dans les communes rurales et 56% dans les villes de moins de 20 000 habitants.»

Lire la suite

Engagements de François Hollande: la défense des langues régionales

25 Avril 2012 , Rédigé par Gérard Poujade Publié dans #Développement durable

La Dépêche du Midi - Publié le 25/04/2012

Le meeting de Carmaux aura révélé un autre tribun en ces terres socialistes. Reprenant la façon de Jaurès qui entamait ses discours par quelques phrases en occitan, Gérard Poujade, mandataire de François Hollande, a galvanisé le public dans la langue d'occ.

« Es ara que cal cambiar ! » C'est la traduction du slogan de François Hollande : « le changement c'est maintenant ! » La Foule a ovationné ; preuve que le patois est encore bien vivant.

Gerard-Poujade-Circonscription-1.jpg

A chaque occasion, à chaque réunion publique, Gérard Poujade illustre un des engagements de François Hollande. A Saint Juéry, ce fût le cas pour l'économie sociale et solidaire ; à Carmaux, les langues régionales. Après le meeting, Gérard Poujade se voyait félicité en occitan par un nombre incroyable de participants. « Le plus surprenant, c'est le nombre de jeunes qui sont venus me parler en occitan » souligne le candidat socialiste sur la première circonscription du département.

Lire la suite

Retrouvez l'ensemble des résultats du Premier Tour...

24 Avril 2012 , Rédigé par Gérard Poujade Publié dans #Développement durable

Retrouvez l'ensemble des résultats du Premier tour des élections présidentielles par communes, départements...en consultant la carte interactive:

 

Resultats-presidentielles.JPG

Lire la suite

Canton de Villefranche: une forte aspiration au changement

19 Avril 2012 , Rédigé par Gérard Poujade Publié dans #Développement durable

Gérard POUJADE, candidat socialiste aux législatives sur la première circonscription du Tarn, était en visite aujourd'hui sur le territoire de la communauté de communes du Villefranchois.

La journée a débuté par une réunion avec Eric Pujol, Président de la Communauté de Communes du Villefranchois et les conseillers de la collectivité, réunion pendant laquelle la réforme territoriale a été au coeur de la discussion. Gérard Poujade a rappellé que François Hollande, s'il était élu, se donnerait un an pour redéfinir les compétences en concertation avec les collectivités, afin que cette réforme ne soit pas réalisée "en marche forcée".com-de-com-Poujade-Gerard.jpg

C'est sur les engagements de François Hollande sur cette réforme, mais aussi sur ceux concernant la ruralité, le développement économique et l'agriculture que Gérard Poujade a pu s'exprimer lors des rencontres avec les conseils municipaux de Mouzieys-Teulet, d'Ambialet et de Marsal.

La visite de deux exploitations agricoles au cours de la journée lui a permis de détailler davantage les points du programme du candidat socialiste aux élections présidentielles pour la défense de l'agriculture française, et notamment des filières. 

Le deuxième temps fort de la journée a été rythmé par les visites de la micro-crèche de la Communauté de Communes du Villefranchois, de l'association Envol puis de la MARPA de Villefranche: des temps d'échanges privilégiés avec les élus, les professionnels, les parents et les résidents sur la petite enfance, la prise en charge du handicap, les solidarités...crèche Villefrancheavec, en filigrane, des inquiétudes face au délittement actuel des systèmes d'accueil et de soins...et une forte aspiration au changement. 

Le troisième temps de rencontre avec la population du Villefranchois a connu un vif succès. Plus de cinquante personnes se sont rendues à la réunion publique en présence de Gérard Poujade. A la veille du premier tour des élections présidentielles, Gérard Poujade, également mandataire de François Hollande dans le Tarn, est revenu sur les axes majeurs du programme de François Hollande, que ce dernier a pu réaffirmer lors de sa visite dans le Tarn le 16 avril.

Lire la suite
Lire la suite

F. Hollande à la SAFRA

19 Avril 2012 , Rédigé par Gérard Poujade Publié dans #Développement durable

safraLes personnels qui ont pu discuter avec François Hollande à la SAFRA ont pu constater à quel point il était simple d'abord. Ce qui est frappant, c'est de voir sa capacité à pouvoir se mettre à la portée de celui avec qui il parle.

Serge Bodoira a été frappé d'à quel point F. Hollande connaissait bien les rouages d'une entreprise. Parler de la nature de l'actionnariat avec les dirigeants, de la formation avec les salariés, tel est F. Hollande

Lire la suite

DÉPLACEMENT DANS LE TARN ET DISCOURS DE FRANÇOIS HOLLANDE À CARMAUX

17 Avril 2012 , Rédigé par Gérard Poujade Publié dans #Développement durable

Discours de François HOLLANDE à Carmaux le 16/04/2012:

 

 

Retrouvez le diaporama de la journée en cliquant ici

Lire la suite

Hollande réussit son Paris de Vincennes

15 Avril 2012 , Rédigé par Gérard Poujade Publié dans #Développement durable

Publié le 15/04/2012 - Le Nouvel Observateur

Sur l’esplanade du château, le candidat socialiste a réuni la foule des grands jours et n’a pas changé d’un iota sa feuille de route.

hollande vincennes

La température frisquette et les bourrasques n’incitent guère au pique-nique républicain. Ebouriffées, Najat Vallaud-Belkacem et Aurélie Filippetti, les deux animatrices du "Hollande Tour 2012" tentent de chauffer l’ambiance. Le Bal, orchestre tout terrain de reprises mené par d’alertes quinquagénaires, aligne les tubes. Sous la tente de presse, les meilleurs analystes politiques avalent un sandwich. Ils ne prêtent pas attention aux dédicaces subliminales de la "play-list". "Un mauvais garçon" ? Sarko. "La vie en Rose" ? Solférino. "Johhny B. Goode" : François Hollande !

"Il ne pleut que sur la Concorde"

Le public se déverse par toutes les avenues. Manuel Valls est presque décontracté : "il ne pleut que sur la Concorde !". Najat et Aurélie remercient tous les "people" qui ont fait le déplacement : Alex Baupain, Benjamin Biolay, Guy Bedos, Elisabeth Roudinesco, Valérie Damidot, Gérald Dahan, Olivier Lyon-Caen, Christophe Malavoy, Yves Michaux, Jacques Higelin… Jacob Desvarieux, l’ex-leader de la "Zouk machine" Kassav, monte sur scène. On se croirait revenu en 1988. "Génération Mitterrand" qu’as-tu fait de tes vingt ans ?

Ségolène Royal fait une arrivée de star – anorak bleu ciel et sourire des grands jours - encadrée par sa garde prétorienne de "Désirs d’avenir". "Je serai vigilante sur la parole qui est donnée et sur la volonté d’associer les Français aux décisions qui les concernent", déclare-t-elle avant de s’offrir un bon bain de foule. Lionel Jospin, lui a rejoint directement le carré VIP. Toutes les huiles sont debout, comme le peuple. Pas de champagne, ni de toast aux œufs de lompe !

"Vous êtes plus de 100 000 !"

Le soleil paraît. Aurélie Filippetti fait ses comptes : "On me donne un chiffre. Vous êtes plus de 100 000 !" Clameur. L’esplanade est submergée et la foule envahit les allées du bois. Le pupitre "Le changement, c’est maintenant" est avancé. Bertrand Delanoë, l’hôte de la jamboree, se lance dans une des philippiques sinusoïdales dont il est le seul à détenir le secret de fabrication. "Oui, le peuple de France veut gouverner à gauche avec François Hollande." En attendant, dans les baraques de l’esplanade, la merguez est à 5 euros et la bière à 4 euros ! La grande marionnette de la justice, amenée par les comédiens d’Ariane Mnouchkine, agite son glaive au pied du podium.

Hollande sort de sa tente où il a sucé des bonbons au miel. Son fils Thomas l’embrasse. Il est temps de délivrer le message du jour : Sarkozy a commencé en avance pour s’imposer sur les chaînes d’infos. Hollande démarre moderato. "J’imagine demain le bonheur qui pourrait être le notre si nous y parvenons vous et moi, le 6 mai", dit hollande. "Déjà le soleil luit. Il ne chauffe pas encore." Cela ne saurait tarder. Hollande qui a promis d’inverser la courbe du chômage se sent capable de redresser aussi celle des températures. Les pans de sa veste battent au vent.

"Nous sommes à Paris car c’est notre capitale qui symbolise la Révolution française", dit le candidat qui situe toujours ses propos sur la carte. "Je sens monter et vous aussi un grand espoir." "Jusqu’au bout je vous le promets, j’irai chercher tous ces électeurs pour les sortir de leur doute et pour construire fièrement leur avenir".

Mitterrand dans le texte

Hollande cite Mitterrand qui écrivait il y a 31 ans jours pour jour : "candidat des socialistes, je suis aussi le seul candidat de gauche qui soit en mesure de l’emporter et je serai fort dans le premier tour pour conduire le changement". Et le fondateur du PS demandait aux Français de lui donner "tous les moyens de gagner cette élection présidentielle." Comme Hollande ! Tout pareil !

Le couplet contre Sarkozy est bref. "En appeler à la peur, c’est déjà battre en retraite." Le sortant est aux abois. "Il convoque la majorité silencieuse à sa rescousse." Mais Hollande constate qu’à ses pieds, le peuple de Vincennes, est uni.

"Aujourd’hui, je suis prêt à vous représenter au second tour". Hollande ne brûle pas les étapes. "On va gagner !", chante la foule. Un rayon de soleil : "ça se réchauffe. Même en haut, ils nous écoutent", risque Hollande l’agnostique.

"Soyez les plus nombreux. Décidez de votre avenir"

"L’appel que je lance n’est pas simplement le rejet du candidat sortant, c’est de porter un projet pour la France." Le tonnerre gronde. "C’est le souffle de la jeunesse", prophétise Hollande. Il expose les grandes lignes de son programme. Création de postes dans l’éducation, séparation des activités bancaires, réforme fiscale banque publique d’investissement, respect des partenaires sociaux : l’esprit festif se perd… Hollande parle-t-il pour les caméras de télévision ou pour son immense public ?

Les spectateurs les plus prévoyants repartent déjà vers les bus. "L’enjeu, c’est la République", s’époumone Hollande qui feuillette son agenda du changement. "C’est quand la gauche rencontre l’histoire de notre pays qu’elle réalise de grandes choses." Le discours tourne au florilège de ses allocutions. A quand les œuvres complètes reliées ? "Je serai le président de la cohérence."

Hollande rend hommage au drapeau qui ne doit pas flotter que dans les stades mais aussi dans les écoles, sur les centres de recherche et au fronton des institutions européennes. "Ce qui compte c’est d’être les plus nombreux. Soyez les plus nombreux. Décidez de votre avenir." Les cordes vocales du candidat se transforme en tuyaux de poêle. "La victoire pour la France la désirez-vous ?" La foule hurle. Alors la victoire ce sera le 6 mai pour la France et la République. Je vous le dis, rien ne nous arrêtera." Le vent emporte la Marseillaise…

Lire la suite

Réalmont: En campagne pour François Hollande

15 Avril 2012 , Rédigé par Gérard Poujade Publié dans #Développement durable

Le 4 avril dernier, Gérard POUJADE était à Réalmont dans le cadre des élections présidentielles et législatives. Le matin, le mandataire tarnais de François HOLLANDE et candidat dans la 1ère circonscription Albi-Castres-Montagne est allé à la rencontre des habitants sur le marché en compagnie d’Alain ROUQUIER, secrétaire du PS local. Le soir, il a tenu une réunion publique à la salle des fêtes de Réalmont devant une cinquantaine de personnes avec sa suppléante Cathy MULLER, conseillère municipale de Castres.realmont-gerard-poujade.jpg


Alain ROUQUIER et Cathy MULLER sont revenus sur « le mauvais bilan » de Nicolas SARKOZY qui peut se résumer à une détérioration de l’emploi avec 1 million de chômeurs supplémentaires depuis 5 ans et au doublement de la dette publique dans la même période. Ils ont défendu le « changement incarné par François Hollande qui est respectueux des français ».
Le cœur de la réunion a été l’exposé du candidat socialiste Gérard POUJADE aux prochaines législatives. Il a développé les 4 piliers du projet présidentiel de François HOLLANDE : « le redressement de la France, la justice sociale et fiscale, la priorité à la jeunesse et une République exemplaire ». Il a fortement incité chacun « à se rendre aux urnes le 22 avril pour le 1er tour et à diffuser les 60 engagements de François HOLLANDE pour le pays ».
La soirée s’est conclue par un pot convivial au cours duquel les militants socialistes se donnaient rendez-vous pour aller faire du porte-à-porte dans Réalmont.

Lire la suite

Murat-sur-Vèbre: Un programme complet, clair et chiffré

15 Avril 2012 , Rédigé par Gérard Poujade Publié dans #Développement durable

Mardi 3 avril, une cinquantaine de personnes a répondu présente à la réunion publique proposée par Gérard POUJADE à Murat sur Vèbre. 
Après s’être présenté à travers ses engagements auprès de la mairie du Séquestre, du SCOT de l’Albigeois et du Parti Socialiste, Gérard POUJADE a opposé à la stratégie de la droite qui s’ingénie à inventer une histoire chaque jour (storytelling) pour éviter de parler de son bilan, la ligne de conduite de François Hollande, qui propose aux Français, à travers ses 60 engagements, un programme complet, clair et chiffré.reunion-publique-legislatives.JPG
Au cours de cette réunion, Gérard POUJADE a illustré les 4 axes majeurs des engagements de François Hollande : le redressement de la France, la justice sociale et fiscale, la priorité à la jeunesse et une République exemplaire.
Au travers des échanges, le public a fait part de ses inquiétudes vis-à-vis de la désertification des campagnes et de son intérêt vis-à-vis des engagements de François Hollande pour la défense de l’agriculture et le soutien à la ruralité.
D’autres interrogations, sur les énergies, ont permis à Gérard POUJADE d’expliciter la nouvelle tarification progressive que propose le candidat socialiste à la présidentielle et qui concernera l’eau, l’électricité et le gaz, en s’appuyant sur le caractère précurseur de la Mairie du Séquestre en la matière. 

Lire la suite
1 2 > >>