Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gérard POUJADE, quotidien est sorti de presse!...

26 Janvier 2015 , Rédigé par Poujade Gerard

Lire la suite

On vient de trouver une nouvelle preuve de la pertinence de la croissance

24 Janvier 2015 , Rédigé par Gérard Poujade Publié dans #Développement durable

agriculture urbaine
agriculture urbaine

Bon oui, il faut de la croissance. Pour construire des crèches, pour embaucher les forces de l’ordre dont on a besoin, pour développer la santé, la prise en charge de nos aînés, pour prendre en charge le « parent pauvre de la santé » qu’est la psychiatrie, plus d’enseignants pour aider à lutter contre tous les obscurantismes.

Mais pourquoi nos sociétés n’arrivent pas à canaliser ce qui est le plus important s’il y a croissance : la redistribution ?

Cet article du journal "Le Monde" indique où se passe la croissance urbaine. Vu la fiasco, pourquoi est-il si intelligent de continuer ces politiques si défavorables aux populations rurales ? La ruralité est peut-être une solution à la pauvreté. La confiscation des terres dans les pays pauvres prive les populations autochtones de ressources vivrières de proximité.

Cela ne concerne pas les seuls pays en développement et les cités du tiers-monde. Sortir de la pauvreté, c’est avoir un reste à vivre mus important. Dans nos sociétés où la publicité et le marketing nous imposent cette obsession d’avoir, nous devrions organiser la société pour permettre une accession plus facile aux besoins de base. Des initiatives comme les « incroyables comestibles », les jardins partagés, sont des ébauches de solution pour lesquelles le rapport au foncier cultivable est la question.

Et si le travail de la terre était notre nouvel avenir ?

je ne résiste pas au plaisir de vous transmettre le lien vers la chanson de Didier Super "y en a marre des pauvres"

Lire la suite

Dictée occitane au Séquestre : Al cop que ben

23 Janvier 2015 , Rédigé par Gérard Poujade

Dictée occitane au Séquestre : Al cop que ben

Samedi 31 janvier 2015, le Centre Culturel Occitan de l'Albigeois organise la DICTÉE OCCITANE,
à partir de 14h00, Salle festive du Quartz, au Séquestre.

Le but de cette dictée est de promouvoir le patrimoine linguistique de langue d'oc.
Elle permet de mettre en valeur la richesse de la littérature occitane, de redécouvrir la langue d'oc elle-même, de montrer que cette langue est toujours un support de création.
Elle privilégie le plaisir d'écrire plutôt que la confrontation du candidat à des difficultés orthographiques.
Le texte est simple pour permettre à tous ceux qui connaissent un peu la langue d'essayer de l'écrire

Lire la suite

SYRIZA : Pour des politiques responsables en rupture.

20 Janvier 2015 , Rédigé par Gérard Poujade

SYRIZA : Pour des politiques responsables en rupture.

SYRIZA une bonne nouvelle pour tout le monde.

Quel scoop ! Le FN qui serait favorable à l'élection d'une gauche radicale aux élections de dimanche prochain en Grèce. Bien sûr il n'y a rien de sincère dans cette posture et cela donne à penser des difficultés de se définir une ligne en voulant être toujours contre ce qui paraît être établi pour le formation frontiste.

Mais Syriza a pris des positions pour rester en zone euro. Syriza a vu des tendances venir de toute la gauche rejoindre ses rangs. La rupture , car rupture il y a, porte sur le financiarisation des dettes, et des économies des pays.

Il est bon de rappeler que si la Grèce bénéficiait des mêmes taux d'intérêts que la France aujourd'hui, elle n'aurait pas à connaître les présentes mesures d'austérité.

Bien des commentateurs se sont mis à essayer de faire peur en cas d'élection de Syriza dimanche prochain, voulant organiser une sorte de pression sur les électeurs grecs. C'est très étonnant, car ces stratégies ne marchent que très rarement, et les sondages de ces derniers jours semblent indiquer une tendance à aller vers une plus grande adhésion pour ce parti.

Je souhaite que cette formation emporte l'élection, et que Syriza obtienne la majorité des 300 sièges de l'assemblée. Je souhaite qu'il puisse entamer des politiques nouvelles. Et je suis impatient de voir comment la renégociation de la dette va se passer, et si les éléments de chantage que l'on a fait peser sur tout un pays seront maintenu, contre l'avis d'un peuple.

Cela ne change rien à la volonté de construction européenne. Il faut construire l'Europe, et l'inflexion que peut apporter la Grèce est une bonne nouvelle... pour tout le monde !

Lire la suite

La chute du prix du pétrole.

17 Janvier 2015 , Rédigé par Gérard Poujade

La chute du prix du pétrole.

En 6 mois, le prix du pétrole aura baissé de 50% et en un jour le franc suisse se sera évalué de 30% par rapport à l’euro. Beaucoup de points communs entre les 2 informations, mais une, plus particulière, retient mon attention : aucun économiste ne l’avait vu venir !

Et dans le même mouvement tous les analystes avaient formulé les commentaires d’un euro (et d’un dollar) trop fort par rapport à la devise suisse d’une part, et d’une surproduction de pétrole au vu de la baisse de la demande.

Poursuivons avec ce qui n’est jamais sûr.

La reprise américaine (près de 5% de croissance) est en grande partie due aux gaz de schistes. Là aussi, on retombe dans les mêmes erreurs du passé avec des coûts environnementaux, climatiques que l’on ne mesure pas et l’absurdité de la manière dont on mesure le PIB (lien vers le PIB en Grande Bretagne). Mais on découvre une des absurdités des rapports entre énergie et écologie.

Première étape : un prix de l’énergie élevé est une bonne chose pour l’environnement car en se renchérissant, on diminue (un peu) la consommation, donc moins de gaz à effet de serre.

Deuxième étape : en augmentant le prix de l’énergie, on contribue à l’appauvrissement des populations, mauvaise nouvelle.

Troisième étape : un prix élevé permet d’aller chercher des pétroles non conventionnels ou des substituts équivalents, comme le gaz de schistes, très triste nouvelle.

Quatrième étape : avec la chute du prix du pétrole, les champ de schistes ne sont plus rentables ! Il faut donc reprendre tout le raisonnement à l’envers ! Le gaz de schistes n’est plus rentable, mais on consomme plus facilement, etc.

En fait, l’écologie, tout autant que l’économie, sont prises en otage par les marchés financiers ou la part du jeu, du hasard, de l’imprévu est beaucoup plus fréquente qu’il n’y paraît.

Il n’y a rien de spectaculaire à ma conclusion : la baisse de la consommation. En matière d’énergie, plus que dans tout autre secteur, il ne faut consommer que selon les besoins. Il faut organiser la vie publique et privée pour diminuer ses besoins.

Cet épisode de plongeon du prix du baril de pétrole nous rappelle à l’ordre sur ce message trop souvent répéter : « nous n’aurons bientôt plus de pétrole ». Ce sera vrai un jour. Mais, cette date à été trop souvent présentée comme étant très proche. Il y aura – malheureusement pour l’humanité – du pétrole pour très longtemps peut-être un siècle. Il sera plus cher, et sera donc réservé au plus riches de la planète. Mais notre génération ne connaîtra pas la fin du pétrole.

Lire la suite

Les vœux du maire - ladepeche.fr | @scoopit...

16 Janvier 2015 , Rédigé par Poujade Gerard

Lire la suite

ARPE : un nouveau départ

15 Janvier 2015 , Rédigé par Gérard Poujade

Après 24 ans d’animation associative pour l’environnement et le développement durable, le choix est ainsi fait de créer une société publique locale au service de toutes les collectivités de Midi-Pyrénées qui souhaitent mutualiser une ingénierie sur les enjeux d’aménagement du territoire et de développement

Lire la suite

L'ARPE est devenue une SPL aujourd'hui

14 Janvier 2015 , Rédigé par Gérard Poujade

GP avec Martin Malvy et Françoise Dedieu- Casties
GP avec Martin Malvy et Françoise Dedieu- Casties

Depuis 1991, l’association ARPE a contribué à de nombreuses avancées aux côtés de la Région et des acteurs régionaux pour renforcer les politiques environnementales et améliorer la prise en compte des enjeux de développement durable. Depuis la charte de l’environnement adossée à la constitution française en 2004, et ensuite le Grenelle de l’environnement, toutes les politiques publiques doivent promouvoir le développement durable. L’ensemble des collectivités sont concernées.

Proposer une ingénierie mutualisée pour envisager un avenir durable des territoires

Les constats sont clairs : pour contribuer à limiter le réchauffement de la planète il faudra agir davantage pour réduire les consommations d’énergie, développer les énergies renouvelables, préserver les ressources naturelles et s’adapter aux changements globaux afin de limiter leurs impacts sur l’homme. Un nouveau modèle de développement devra être bâti.

Le choix a été fait de créer cette année une société publique locale au service de toutes les collectivités de Midi-Pyrénées qui souhaitent mutualiser des moyens sur les enjeux d’aménagement du territoire et de développement durable : un outil entièrement public, piloté par les élus, partagé avec d’autres collectivités, sur les domaines de compétences régionales et locales : l’aménagement du territoire et le développement durable, en gardant la richesse de la concertation avec de nombreux acteurs qui préexistait dans l’association.

La société publique locale SPL ARPE Midi-Pyrénées, agence régionale du développement durable, créée le 14 janvier 2015, va permettre à ses 42 collectivités actionnaires de déployer individuellement ou collectivement des projets de développement durable dans le champ de leur compétence et sur leur territoire. D’autres collectivités

Chiffres-clés de la SPL ARPE 2015 - Territoire d’intervention : Midi-Pyrénées

42 actionnaires - 17 administrateurs - 38 censeurs - 458 300 € de capital -
Budget prévisionnel : 3,2 M€ - 33 salariés

Les 42 actionnaires : la Région Midi-Pyrénées, 2 conseils généraux (Ariège, Gers), 13 communautés de communes, 7 communautés d'agglomération, 10 communes, 9 Syndicats Mixtes, 2 Parcs Naturels Régionaux, 4 Pays, 2 Schémas de cohérence territoriale (SCoT) et le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées.

Durant le premier semestre, 7 autres collectivités ont fait connaître leur intention d'adhérer et vont donc nous rejoindre

Lire la suite

Lettre à mes concitoyens de la commune

13 Janvier 2015 , Rédigé par Gérard Poujade

Lettre à mes concitoyens de la commune

Mes chers concitoyens,

Vous avez peut-être manifesté ce dimanche 11 janvier. Vous avez forcément entendu parler de cette atteinte à la liberté liée aux attentats terroristes et prises d’otages à Paris. Il faut que nous prenions bien garde à notre démocratie. Je l’ai dit à l’occasion de la cérémonie des vœux. C’est tous ensemble quez nous faisons société.

Notre république est laïque.

Elle nous défend, chacun, dans nos croyances, dans nos engagements. Nos adhésions partisanes, religieuses relèvent de notre sphère privée. C’est la force de la république française que de donner cette liberté à tous et à chacun.

Dans ces attentats, la religion n’est qu’une excuse. Un verset du Coran dit : « Celui qui tue un homme, tue l’humanité. Celui qui sauve un homme, sauve l’humanité ». Il s’agit d’un attentat politique, un attentat contre la démocratie, contre la république. Ces attentats ne sont pas commis au nom d’une religion, mais de la déviance d’une religion.

La question qui se pose à nous est la suivante : Et maintenant ?

J’ai été bouleversé par cet échange sur un plateau télé entre la mère musulmane du soldat de Montauban tué par Mohamed MERAH et le père - rabbin - d’un jeune juif mort dans l’Hyper Cascher à Paris. Elle lui souhaitait tout le courage dont il aurait besoin et immédiatement après, elle a dit son amour de la France, de ce pays formidable épris de liberté.

Tous, où que nous soyons, quel que soit le niveau de responsabilité que nous ayons, nous devons rappeler la plus grande tolérance que nous devons avoir les uns envers les autres. Mon voisin est différent ? Et alors ? Il ne partage pas ma religion ? Et alors ? Il ne vote pas comme moi ? Et alors ?

Dans notre République, il en a le droit.

Dans notre République, j’en ai le droit.

La barbarie, c’est de refuser que l’autre ait des droits.

C’est ça notre devise : Liberté, Egalité, Fraternité.

Lire la suite

Transition énergétique - Un grand défi...

13 Janvier 2015 , Rédigé par Poujade Gerard

Lire la suite
1 2 3 > >>