Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lu dans "Le Monde", les recettes du deuxième trimestre 2010 de BP seront de l'ordre de l'ordre de 75 Mds de dollars (Mds, lire millards !). Ce n'est pas tout, ce chiffre est calculé avec une provision d'environ 30 Mds de dollars de dévalorisation due à la marée noire, et aux 20 Mds de dollars que réclame l'administration Obama au pétrolier.

Les boursiers recommanderaient donc cette société aux candidats investisseurs.

Tout va vraiment bien ! Passée la première seconde où l'on se prend toujours à rêver de consommateurs se lançant dans une opération de boycott généralisée sur les poduits de la société en question, on retombe vite sur la réalité de tous les jours. Quand le quidam de base que nous sommes tous fait son plein, on ne sait pas à qui on achète le baril de pétrole. Et puis BP est-il tellement moins honorable que EXXON ou TOTAL ?

De plus, se limiter à ne plus faire le plein dans les stations BP, serait vaine initiative, car, non seulement la société vient de vendre son réseau de stations pour se "faire du cash", mais les produits pétroliers se retrouvent dans tellement de dérivés que l'on ne sait pas quelle quantité de pétrole on achète dans quels produits !

Non, il nous faut organiser une production différente, avec un modèle économique différent. Nous ne mettons pas assez en avant le modèle coopératif, nous n'en faisons pas assez la promotion.

Le pétrole, comme l'eau, comme les matériaux sont le bien commun de l'humanité. Nous devrions imaginer comment en penser une utilisation, entre les hommes, entre les continents qui soit plus collective, plus partagée. La concession de NOS richesses à quelques uns ne sont pas un bon calcul.

Alors si vous avez de l'argent à placer, regarder du côté de l'IES, du Crédit Coopératif, ou directement d'une coopérative à côté de chez vous.

Tag(s) : #Développement durable

Partager cet article

Repost 0