Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Dépêche du Midi - Publié le 12/05/2012

Gérard Poujade a été élu conseiller régional en 2010./ Photo DDM, JML
Gérard Poujade a été élu conseiller régional en 2010./ Photo DDM, JML
Gérard Poujade a été élu conseiller régional en 2010./ Photo DDM, JML

Gérard Poujade, conseiller régional, maire du Séquestre et secrétaire fédéral du PS, est candidat sur la 1re circonscription (Albi-Castres-Montagne). Il fait le point sur sa campagne pour les législatives.

Comment analysez-vous le bon score de François Hollande sur la circonscription ?

Les électeurs ont voté à 54 % pour la gauche. Je pense qu'il y a eu plus de surprises au 1er tour avec le score du FN qui arrive en tête dans certaines communes rurales. L'autre enseignement, c'est la faiblesse du score de Bayrou. La bonne surprise, c'est qu'au premier et au second tour, François Hollande fait 2,5 % de mieux que la moyenne nationale.

Comment se passe votre campagne sur le terrain ?

J'ai parcouru 89 communes. Il ne m'en manque que cinq. J'y ai rencontré tous les conseils municipaux et souvent j'ai organisé une réunion avec les habitants, les associations. Cela représente 150 réunions. À chaque fois, on m'interroge sur François Hollande. J'explique ma proximité avec lui. Certains points dans son programme sont déjà appliqués dans ma commune comme la tarification progressive pour l'eau et la rénovation de l'habitat. Je sens qu'il y a une volonté de cohérence chez les électeurs entre le choix de la présidentielle et celui des législatives.

Quelles seraient vos priorités de député ?

On n'élit pas un député pour régler des questions de construction d'un bâtiment public. Les enjeux sont nationaux.

Pour la première fois, on va élire un député qui devra défendre Albi et Castres et qui aura une bonne connaissance du milieu rural. Si je suis député, je travaillerai pour que soient votés les engagements de François Hollande.

Quel accueil avez-vous dans les campagnes ?

Très sympathique. Mes parents étaient agriculteurs au Séquestre. Je connais bien ce sujet car je siège à la commission agriculture à la Région. Je rencontre souvent des élus du milieu rural, je connais leurs préoccupations et je suis de près les dossiers qui concernent les Monts de Lacaune.

Que dites-vous du bilan du député sortant P.Folliot ?

Ce n'est pas le député sortant. Avec le redécoupage, il n'a été élu que sur la moitié de la nouvelle circonscription. Sinon je n'ai pas de commentaire à faire.

Vous êtes élu de l'Albigeois, comment êtes-vous accueilli par les Castrais ?

Ma suppléante Catherine Muller est conseillère municipale socialiste à Castres.

Sur les deux cantons de Castres qui sont sur notre circonscription, François Hollande a enregistré 54 %. Dans les quartiers, l'accueil, est très bon.

Comment va se dérouler la suite de votre campagne ?

Nous montons pour la semaine prochaine un comité de soutien qui va réunir tous les élus socialistes, radicaux et républicains. Il y a des réunions tous les jours. Martin Malvy viendra à l'une d'entre elles en fin de campagne.

Tag(s) : #Développement durable

Partager cet article

Repost 0