Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Dépêche du Midi - Publié le 11/06/2012

Les socialistes Jacques Valax et Gérard Poujade sont arrivés nettement en tête sur leurs circonscriptions. L'UMP Bernard Carayon est aussi devant, mais il devra affronter une gauche en net regain et mobilisée derrière Linda Gourjade (PS).

Les candidats du Parti socialiste sont en bonne position sur les trois circonscriptions du Tarn. Ils peuvent espérer décrocher les trois sièges dimanche prochain à l'occasion du second tour. C'est Jacques Valax qui est dans la meilleure position avec 46 % des voix. Gérard Poujade nettement devant Philippe Folliot, peut lui aussi voir le second tour avec optimisme. La bataille est un peu plus indécise sur la 3e où Bernard Carayon (UMP) est arrivé en tête. Mais les candidats de gauche réalisent de bons scores et la socialiste Linda Gourjade devrait profiter d'une dynamique.

poujade-premier-tour.jpg

Albi-Castres-Montagne (1ère circonscription) : Gérard Poujade (PS) réalise 35,7 % des voix, un score élevé. Surtout, il creuse l'écart avec le député sortant, le centriste Philippe Folliot, qu'il devance de 11 points. À droite, avec 15 %, Richard Amalvy (UMP) n'est pas parvenu à se qualifier pour le second tour. Il est devant le député sortant sur Albi et Castres mais c'est la montagne et toute la zone rurale qui font la différence et permettent à Philippe Folliot de sauver les meubles en y obtenant des scores élevés : 50 % sur le canton de Vabre, 48 % à Murat. Surprise, à Albi, malgré le soutien du maire Philippe Bonnecarrère, le député centriste ne termine que 3e avec seulement 17,5 % bien loin des 41 % de Gérard Poujade. Avec 13 %, Frédéric Cabrolier (FN) n'a pas réussi à troubler ce duel annoncé. Le maire PS du Séquestre est donc en ballottage favorable face à Philippe Folliot d'autant que le candidat de l'UMP appelle à voter blanc au second tour.

Albi-Gaillac-Carmaux (2e) : Jacques Valax (PS) est largement en tête avec 46 %, ce qui ne constitue pas une surprise sur un secteur très ancré à gauche avec Albi (où le socialiste réalise 49 %) et surtout Carmaux. Le député sortant rate de 2000 voix la réélection dès le 1er tour. Il devra affronter au second la candidate du FN Marie-Christine Boutonnet (17,45 %) qui devance le représentant de l'UMP, Henri Del Rey (16,15 %). Un échec pour la droite traditionnelle.

Mazamet-Lavaur-Castres (3e) : Bernard Carayon le député sortant (UMP) est parvenu en tête avec 33 % des voix. Mais le second tour s'annonce compliqué pour lui. Son adversaire PS Linda Gourjade a remporté la primaire à gauche avec 24 % contre 13 % pour Didier Houlès (DVG). Les candidats de gauche totalisent donc 48 % des voix ce qui peut créer une dynamique autour de la socialiste. Le FN qui avait réalisé de gros scores à la présidentielle n'a pas réédité sa performance. Son candidat, Jean-Paul Piloz, obtient 13,4 %. Le réservoir de voix semble assez faible pour Bernard Carayon d'autant qu'Anne Laperrouze (centriste) ne devrait pas appeler à voter en faveur du député UMP.

Sur le département, le taux de participation atteint 64 %, trois points de moins qu'en 2007. Au final, le Tarn penche à gauche avec 51,5 % des voix sur les trois circonscriptions, contre 10 % au centre, 22,4 % à la droite et 14 % au FN. Si rien n'est joué, le PS peut rêver d'un grand chelem dimanche. Ce serait une surprise après un redécoupage très contesté.


Thierry Carcenac : "De bons résultats"

«Dans les trois circonscriptions nous avons de bons résultats. Sur la 1re Gérard Poujade obtient de très bons scores sur Albi et Castres. Il faut arriver à clarifier des positions, soit à gauche, soit à droite, avec Philippe Folliot, c'est le clair-obscur. Sur la 2e, le candidat FN n'a pas obtenu les 12,5% des inscrits mais il peut quand même être au second tour. Je pense que les démocrates feront le choix de la République. Enfin sur la 3e s'il n'y avait pas eu la division de la famille socialiste, on pouvait devancer le candidat de l'UMP, lequel a laminé le FN et fait le plein de voix. Didier Houlès va se désister au profit de Linda Gourjade.»

Tag(s) : #Développement durable

Partager cet article

Repost 0