Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Dépêche du Midi - Publié le 12/06/2012

Onze points: c'est l'écart qui sépare le socialiste Gérard Poujade du centriste Philippe Folliot. Le député sortant peut-il rattraper son retard en une semaine ? Le challenge paraît difficile pour l'élu qui brigue un troisième mandat de député dimanche prochain sur la 1ère circonscription. Dans le duel qui l'opposait à l'UMP Richard Amalvy, Philippe Folliot a été sauvé par la montagne qui a largement voté en sa faveur. Problème, c'est sur les zones urbaines que se jouera l'élection de député au second tour. Or, Philippe Folliot a plafonné aussi bien à Castres qu'à Albi où Gérard Poujade arrive en tête. Dans ces deux villes, le candidat UMP a également devancé le sortant.

CBDK 5085 (800x800)

Le député centriste est donc dans une situation délicate. L'UMP Richard Amalvy qui a réalisé 15 % a décidé dès dimanche soir d'appeler à voter «blanc» au second tour tout comme Pascal Bugis le maire de Castres. L'UMP tarnaise semble décidée à faire barrage au centriste Philippe Folliot, qui s'était présenté aux dernières municipales à Castres contre Pascal Bugis.

Le candidat du Front national Frédéric Cabrolier crédité de 13 % ne donnera pas non plus de consigne de vote. «On laisse la liberté de choix à nos électeurs, selon leur sensibilité, indique Frédéric Cabrolier. Mais sur cette circonscription, il reste deux personnes qui sur l'immigration, le droit de vote des étrangers et l'Europe ont les mêmes orientations. C'est un non-choix, ce qui est dommage.»

De son côté, Philippe Folliot considère que le coup est encore jouable: «Quand on additionne les voix de la gauche, le total ne fait que 46%. Une nouvelle campagne démarre. Le ca ndidat socialiste se voit déjà arrivé. Je ne suis pas sûr qu'il fasse l'unanimité dans son camp. Quant au choix d'Amalvy de voter blanc, il n'est pas apprécié par ses électeurs.»

A gauche, Gérard Poujade semble lui, confiant à l'approche du second tour. Le président du conseil régional Martin Malvy viendra à Albi aujourd'hui pour lui apporter son soutien. Benoist Couliou le candidat d'Europe Ecologie Les Verts a dès hier appelé ses électeurs à voter pour Gérard Poujade. Le Front de gauche devrait lui emboîter le pas.

Hier, l'élu socialiste a fait campagne à Valence d'Albigeois. Il doit se rendre aujourd'hui sur les quartiers d'Albi puis demain sur ceux de Castres. «J'ai constaté à Valence que les électeurs pro-Amalvy ne veulent pas voter pour Folliot. Je crois que le choix de la clarté sera la clé du second tour» indique Gérard Poujade qui continue de jouer à fond la carte Hollande.

Tag(s) : #Développement durable

Partager cet article

Repost 0