Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour des politiques nouvelles

Gérard Poujade. Maire du Séquestre. Vice-Président ESS et circuits courts Com. Agglomération Albi

Les engagements du « Contrat social pour le logement » de la Fondation abbé Pierre

1. Atteindre l’objectif de 500 000 logements par an, dont 150 000 logements locatifs vraiment sociaux 

2. Lancer, dès la 1re année de mon mandat, un plan de conventionnement visant 100 000 logements à loyers accessibles par an 
3. Encadrer les loyers du parc privé, notamment à la relocation 
4. Améliorer la couverture des aides personnelles au logement, 
5. Généraliser le signalement précoce des impayés de loyers 
6. Éradiquer les 600 000 logements indigne 
7. Renforcer l’article 55 de la loi SRU 
8. Réformer la fiscalité immobilière 
9. Relancer la rénovation urbaine dans les quartiers d’habitat populaire 
10. Mettre en place des autorités organisatrices et régulatrices de l’habitat et du logement

Sont repris ci-dessus les 10 engagements signés le 1 er février à la  Fondation Abbé Pierre.

Il est à noter l'objectif 3 consistant à encadrer les loyers du parc privé. Le 1 février le Président n'était pas encore candidat et c'est Henri Guaino qui était présent pour signer cette charte.

Mais depuis lors le Président devenu candidat, ne cesse de crier à l'irresponsabilité devant cet encadrement des loyers. Plusieurs questions se posent. Le dorénavant candidat signe-t-il des chartes d'engagement pour faire comme tout le monde, et ne prend pas la peine de lire ces textes ? Les préconisations de la fondation Abbé Pierre ne seraient-elles pertinentes qu'à condition de demeurer des incantations ? Ou faut-il s'appliquer comme règle en politique de faire ce que l'on dit ?

Le cynisme en politique deviendrait-il la règle ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article