Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les choses bougent. La semaine passée, je recevais à l’ARPE, la commune de Six-Fours dans le Var qui a instauré une rupture à partir de 50 m3, et qui a également mis au point un système de relevé des compteurs qui se déroule en deux temps pour encadrer la période estivale et traite ainsi le cas particulier des résidences secondaires.

La semaine passée, c’est la communauté d’agglomération d’Annecy qui a évoqué le sujet en conseil communautaire et qui va lancer une étude sur le sujet.

ET hier, on m’a transmis le lien vers le site de la ville de Libourne qui a également instauré ce système de taxation de l’eau.

Quand nous avons mis en place en 2006 la première étape de ce qui allait devenir une tarification sociale et progressive de l’eau, nous avions indiqué la justesse d’une telle décision :

-       les foyers modestes paieront moins cher et ce sera une mesure socialement juste,

-       le budget communal dédié à la gestion restera le même, le modèle est donc économiquement viable.

-       Ce sont les gros consommateurs et qui se trouvent être aussi les plus gros revenus qui sont amenés à mettre en place des dispositifs de récupération d’eau, c’est donc environnementalement efficace.

Tag(s) : #Développement durable

Partager cet article

Repost 0